Travail à domicile ou télé enseignement

l’enjeu de ses plateformes

__________________________________________

La ville de Reutlingen (Allemagne), dans une rue proche d’une école, met en garde contre les imprudents. AFP/Christoph Schmidt  

La revue « LE PARISIEN WEEK-END » alerte toutefois sur les cicatrices qui entraînent parfois une intervention chirurgicale afin d'être ôtées. Selon l'étude, ces opérations coûtent au système de santé américain trois milliards de dollars par an. Les auteurs remarquent qu'avant 2007 et l'arrivée du premier iPhone sur le marché, ces accidents étaient bien moins fréquents. Avant, les téléphones mobiles étaient déjà populaires, mais leurs fonctions étaient limitées et offraient donc moins de possibilités de distraction que les smartphones récents.

 

Peu dangereux pour les autres piétons, les « smombies » le deviennent dès que leur route croise celle des automobilistes. Une enquête menée en France par le constructeur Ford, en avril 2019, pointe l'étendue du phénomène : 65 % des Français reconnaissent consulter leur téléphone en marchant sur le trottoir ou en traversant à un passage piéton selon une étude réalisée par l'institut YouGov les 10 et 11 avril 2019 auprès d'un échantillon de 1003 personnes âgées de 18 ans et plus, alors qu'ils étaient à peine plus de 50 % en 2015. Et ce chiffre explose chez les plus jeunes : 91 % des 18-34 ans avouent poursuivre une conversation portable à la main en s'engageant sur la chaussée. Au total, 6 % d'entre eux ont déjà eu un accident.  «Lâche ton écran

Écrire commentaire

Commentaires: 0